La couleur : puissant vecteur de communication

La couleur : puissant vecteur de communication

La couleur : puissant vecteur de communication

Les couleurs sont partout et déclinables à l’infini : dans la nature, dans la décoration, sur les vêtements etc… et évidemment en communication visuelle !

Vous êtes-vous déjà demandé l’impact que les couleurs ont sur votre humeur, vos émotions ? Chaque couleur a sa signification qui s’exerce au niveau inconscient. Plusieurs théories ont démontré que la couleur influence nos choix de marque et oriente nos comportements.

En tant qu’entrepreneuse il est donc super important de choisir les bonnes couleurs pour votre communication ! Vous allez ainsi faire passer le message susceptible de toucher votre clientèle idéale. Vous allez mieux comprendre lorsque je vais détailler les perceptions et significations que chaque couleur renvoie !

L’orange :

L’orange est stimulant, il renvoie à la vitalité (comme le fruit plein de vitamine C).

C’est une couleur chaleureuse et joyeuse et souvent associée à la jeunesse. L’orange véhicule également des valeurs de communication et de créativité car elle est porteuse d’optimisme et d’ouverture d’esprit. Je vous conseille de l’utiliser avec parcimonie car c’est une couleur très vive (pas autant que le rouge) et qui doit être nuancée avec d’autres couleurs. L’orange vient suggérer la créativité et la bienveillance, donc en tant qu’entrepreneuse, cela fait un excellent choix !

Le Rouge 

La couleur Rouge a deux facettes très fortes et contradictoires : c’est à la fois la couleur de la passion, de l’amour, de la chaleur et de l’énergie et en même temps celle du danger, de l’interdit, de la colère et du sang ! Le rouge, selon le contexte, transmet une ambivalence entre attraction et interdiction. Cette teinte peut-être une bonne alliée pour votre communication car elle est voyante, elle ne laisse pas indifférent.

Si vous souhaitez mettre en avant votre dynamisme, votre rapidité et votre capacité à aller de l’avant, alors le rouge sera parfait ! Si cela vous paraît un peu trop puissant pour votre communication, vous pouvez aussi l’utiliser par petites touches avec d’autres couleurs qui apaiseront l’ensemble.

Le Violet

Selon la nuance il peut être une couleur chaude ou froide. On aime ou on n’aime pas car c’est une couleur puissante et qui étonnamment symbolise la douceur, le rêve, la paix. Le violet est une couleur subtile qui évoque le mystère, la pureté et la spiritualité. En communication, le violet est parfait pour les activités spirituelles et de bien-être. Un violet profond est synonyme de sophistication et même de luxe. Le violet peut être difficile à associer à d’autres couleurs, on privilégiera les mauves, blanc, noir et l’or. Personnellement, je trouve que le violet apporte apaisement, rêve et imagination.

Le vert

Nature ! Voici le premier mot qui me vient à l’évocation de cette couleur. Le vert possède énormément de nuances auxquelles sont rattachées différentes significations. C’est une couleur douce pour l’œil, il renvoie à la vie et à l’harmonie, à notre besoin de liberté et d’espace.

Le vert évoque l’équilibre, la jeunesse et l’énergie. On l’associe donc souvent aux métiers de la santé, des sciences, de l’alimentation. Le vert est une couleur qui fait souvent l’unanimité car non agressif, il transmet le bonheur, la réussite et l’optimisme. J’aime beaucoup cette couleur car elle symbolise une partie de mes valeurs et notamment le respect de l’environnement, ma recherche d’harmonie et de liberté.

Le jaune

Comme le rouge et le bleu, le jaune est une couleur primaire. C’est une couleur chaleureuse et lumineuse. Tout comme le rouge, la couleur jaune est à double tranchant ! C’est à la fois une couleur joyeuse, positive qui apporte peps et dynamisme et en même temps une couleur qui évoque la jalousie et la traitrise (familièrement  le fameux « jaune cocu »). C’est une couleur très visible qui attire l’attention mais qui étonnamment est la moins appréciée de toutes !

Pour moi, le jaune évoque vraiment le soleil, les vacances sur le sable ! On le retrouve d’ailleurs dans les identités visuelles des métiers du tourisme. Personnellement, j’aime cette couleur mais associée à d’autres. Je l’utilise donc par petites touches, ce qui amène de la tonicité à un visuel.

Le Rose

Comme d’autres couleurs, le rose possède de nombreuses nuances, de la plus pâle (rose poudré) à la plus flashy (rose fluo ou fuschia). Le rose est la couleur de l’amour, du romantisme, de la tendresse et de la féminité. Le rose est considéré comme la couleur du cœur. En communication, on associe le rose à l’univers féminin ou enfantin, même si bien utilisé, il peut convenir à d’autres univers.

J’aime cette couleur et l’utilise d’ailleurs dans mon identité visuelle mais dans des tonalités « vieux rose » c’est à dire un peu « salie » de bleu pour casser la teinte trop fraîche. Quoi qu’on en dise le rose reste la couleur par excellence de la féminité selon moi. On le retrouve dans les univers de la beauté des femmes, de l’enfance, de la pâtisserie/confiserie et également dans les loisirs créatifs.

Le noir

Ce n’est pas vraiment une couleur au sens strict car il absorbe la lumière et ne renvoie pas de teinte.

Comme le rouge et le jaune, le noir a deux significations opposées. Associé au luxe et à l’élégance, le noir est également la couleur du deuil et de l’austérité. Avec le noir c’est donc tout ou rien, c’est à la fois l’obscurité et la sophistication, le mystère ou le raffinement, le vide ou la modernité.

Le noir apporte des contrastes lorsqu’il est utilisé au côté du blanc ou d’une autre couleur. En communication, je l’utilise beaucoup pour les textes, les typographies de logo car il se marie ensuite avec n’importe quelle autre couleur et reste une valeur sûre et classique. Les domaines des arts, du cinéma, les marques de luxe utilisent beaucoup le noir.

Le marron

Le marron ou le brun est une couleur plutôt douce et neutre. On le retrouve beaucoup dans la nature : la terre, les animaux, les arbres…

On associe le marron au bois, au cuir ou encore au chocolat ce qui lui donne un côté « noble » et plein de force. Le marron peut être utilisé majoritairement car il est confortable pour le regard. Les significations négatives sont assez faibles même si cette couleur peut renvoyer à la boue ou la pauvreté.

Si je devais retenir un seul mot pour résumer la symbolique du marron ce serait : Naturel. En effet, sa douceur et son aspect brut à la fois apporte une touche de naturel.

En communication, les domaines de la culture et de l’histoire utilisent fréquemment le marron. On le retrouve aussi dans les métiers de l’alimentation comme pour le chocolat ou le café. Et enfin, le marron se retrouve beaucoup dans l’écologie et le développement durable.

Le blanc

Cette non-couleur (si tout est blanc, il n’y a rien à voir !) se classe quand même dans une palette de couleurs. Le blanc évoque la pureté, la propreté, la clarté. En occident, on l’associe au mariage et au divin (lumière, vêtements blancs). Difficile de se lasser du blanc, il se « marie » (justement) !) avec toutes les couleurs possibles et imaginables…

En graphisme, le support de départ est le plus souvent blanc et c’est une composante essentielle pour apporter clarté et faire ressortir un visuel. Néanmoins, dans la mise en page d’un support, je veille toujours à équilibrer les zones blanches avec les zones de textes et d’images. Par exemple, laisser trop de blanc peut donner une sensation de « vide », de « rien » alors qu’en laisser trop rempli le document, ce qui « étouffe » le contenu. Également, je veille à doser les marges, les pourtours d’un logo afin qu’il ne soit pas « écrasé » par des textes ou couleurs trop proches. Le blanc est donc une composante de mise en valeur essentielle en graphisme.

Le point négatif du blanc selon moi c’est qu’il peut donner un effet « laboratoire » froid et fade, sans vie. Lorsque j’utilise le blanc, je joue sur le pourcentage pour obtenir un blanc cassé qui convient parfois mieux selon le rendu souhaité sur l’ensemble de la composition.

Le gris

Le gris est à mi-chemin entre le blanc et le noir qui eux-mêmes ne sont pas vraiment des couleurs. On peut également obtenir un gris en mélangeant d’autres couleurs. Symbole de neutralité, le gris est souvent utilisé pour mettre en valeur d’autres couleurs. On l’a vu beaucoup en décoration et décliné en tonalités claires à foncées. Différentes tonalités de gris renvoient un coté chic et urbain et fait penser au métal. Le gris apporte alors une touche d’élégance, de sobriété et de modernité. Le gris seul n’est pas très « pimpant », c’est une teinte fade qui peut vite être associée à la tristesse ou la solitude. On veille alors à ne pas l’utiliser seul.

Selon moi, le gris peut-être très utile en graphisme. Il est plus doux que le noir mais reste bien visible. C’est une couleur de base intéressante à associer avec des couleurs vives. Le gris très clair peut apporter douceur et calme et on le retrouve dans l’univers de la petite enfance avec des couleurs pastelles par exemple. Le gris me sert aussi beaucoup pour « ombrer » une photo dans une mise en page ou pour « souligner » et mettre en valeur un visuel. On peut bien sûr jouer sur différents gris « bleuté » ou « taupe ».

Le doré

Clinquant, « bling bling », luxueux…l’or a traversé les siècles et marqué les civilisations. Le doré a longtemps été synonyme de fortune à travers les bijoux, vêtements et décorations créées en or. Comme beaucoup de couleurs, la symbolique du doré varie en fonction des cultures. L’or possède également une dimension sacrée et lumineuse que l’on retrouve dans différentes religions notamment. La signification plus spirituelle du doré est ancrée dans le bouddhisme par exemple où les statuts et décors sont peints en or et sont même parfois en or massif.

Aujourd’hui, on trouve du doré partout, les matières et peintures imitent parfois très bien l’or véritable. En graphisme, on ne peut reproduire l’aspect de l’or sur une surface. On a donc recours à des reflets qui viennent suggérer l’or. On applique un dégradé avec des nuances de blanc, de jaune et de jaune moutarde pour donner ce reflet. On peut cependant restituer l’aspect de l’or sur un support grâce à l’impression d’une dorure ou d’une encre métallisée qui donnent un véritable aspect doré intéressant.

On l’a dit l’or évoque le luxe et se retrouve dans les marques de prestige. Personnellement j’aime l’utiliser en petites touches sur un logo car il amène élégance, raffinement et féminité.

La couleur s’adresse à notre inconscient, c’est un vecteur de communication puissant avant même de distinguer une forme ou un texte. Tenir compte de la signification des couleurs dans sa communication est le premier réflexe à avoir avant même de penser à avoir un logo (même si ce dernier est important aussi !).

Publié le : 13 janvier 2020 | Classé dans :

Les commentaires sont fermés.

À lire aussi...

Allier nos métiers complémentaires Le monde de l’entrepreneuriat au féminin me touche particulièrement. À travers mon métier, je veux aider... Voir l'article

Lire l'article

Disposer de photos professionnelles pour votre site internet et/ou vos réseaux sociaux est primordial ! En effet, grâce à ces photos... Voir l'article

Lire l'article

Les couleurs sont partout et déclinables à l’infini : dans la nature, dans la décoration, sur les vêtements etc… et évidemment... Voir l'article

Lire l'article

Qu’est-ce qu’une marque personnelle ? Un proche m’a dit récemment : «J’ai pas tout compris à ce que tu fais».Ça... Voir l'article

Lire l'article